Convergence des luttes, pour un EXODE URBAIN et le boycott de Babylone...
La beauté du monde dépend de ton regard, projet national en préparation. Pour faciliter la navigation et lire les nouveaux sujets, passer par le portail .Merci. amour, résistance, motivation, empathie et compassion pour le monde d'aujourd'hui et de demain.
Convergence des luttes, pour un EXODE URBAIN et le boycott de Babylone...

METTRE EN RELATION, ALTERNATIVE DE VIES, COORDONNER LES LUTTES par le biais de chaque anonyme et de son réseau. La réussite dépend de tous. Merci de nous faire savoir de quelle manière vous avez pris connaissance de ce site
 
Mobilisation coMobilisation co  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Mer 5 Nov - 16:23

Courfeyrac tout à coup aperçut quelqu'un au bas de la barricade, dehors, dans la rue, sous les balles. Gavroche avait pris un panier à bouteilles dans le cabaret, était sorti par la coupure, et était paisiblement occupé à vider dans son panier les gibernes pleines de cartouches des gardes nationaux tués sur le talus de la redoute.
- Qu'est-ce que tu fais là ? dit Courfezrac.
Gavroche leva le nez :
- Citoyen, j'emplis mon panier.
- Tu ne vois donc pas la mitraille ?
Gavroche répondit :
- Eh bien, il pleut. Après ?
Courfeyrac cria :
- Rentre !
- Tout à l'heure, fit Gavroche.
Et d'un bond, il s'enfonça dans la rue. (...) Une vingtaine de morts gisaient çà et là dans toute la longueur de la rue sur le pavé. Une vingtaine de gibernes pour Gavroche. Une provision de cartouches pour la barricade.
La fumée était dans la rue comme un brouillard. Quiconque a vu un nuage tombé dans une gorge de montagne entre deux escarpements à pic, peut se figurer cette fumée resserrée et comme épaissie par deux sombres lignes de hautes maisons. Elle montait lentement et se renouvelait sans cesse ; de là un obscurcissement graduel qui blêmissait même le plein jour. C'est à peine si, d'un bout à l'autre de la rue, pourtant fort courte, les combattants s'apercevaient.
Cet obscurcissement, probablement voulu et calculé par les chefs qui devaient diriger l'assaut de la barricade, fut utile à Gavroche.
Sous les plis de ce voile de fumée, et grâce à sa petitesse, il put s'avancer assez loin dans la rue sans être vu. Il dévalisa les sept ou huit premières gibernes sans grand danger.
Il rampait à plat ventre, galopait à quatre pattes, prenait son panier aux dents, se tordait, glissait, ondulait, serpentait d'un mort à l'autre, et vidait la giberne ou la cartouchière comme un singe ouvre une noix.
De la barricade, dont il était encore assez près, on n'osait lui crier de revenir, de peur d'appeler l'attention sur lui.
Sur un cadavre, qui était un caporal, il trouva une poire à poudre.
- Pour la soif, dit-il, en la mettant dans sa poche.
A force d'aller en avant, il parvint au point où le brouillard de la fusillade devenait transparent. Si bien que les tirailleurs de la ligne rangés et à l'affût derrière leur levée de pavés, et les tirailleurs de la banlieue massés à l'angle de la rue, se montrèrent soudainement quelque chose qui remuait dans la fumée.
Au moment où Gavroche débarrassait de ses cartouches un sergent gisant près d'une borne, une balle frappa le cadavre.
- Fichtre ! fit Gavroche. Voilà qu'on me tue mes morts.
Une deuxième balle fit étinceler le pavé à côté de lui. Une troisième renversa son panier. Gavroche regarda, et vit que cela venait de la banlieue.
Il se dressa tout droit, debout, les cheveux au vent, les mains sur les hanches, l'œil fixé sur les gardes nationaux qui tiraient, et il chanta :
On est laid à Nanterre,
C'est la faute à Voltaire,
Et bête à Palaiseau,
C'est la faute à Rousseau.
Puis il ramassa son panier, y remit, sans en perdre une seule, les cartouches qui en étaient tombées, et, avançant vers la fusillade, alla dépouiller une autre giberne. Là une quatrième balle le manqua encore. Gavroche chanta :
Je ne suis pas notaire,
C'est la faute à Voltaire,
Je suis petit oiseau,
C'est la faute à Rousseau.
Une cinquième balle ne réussit qu'à tirer de lui un troisième couplet :
Joie est mon caractère,
C'est la faute à Voltaire,
Misère est mon trousseau,
C'est la faute à Rousseau.
Cela continua ainsi quelque temps.
Le spectacle était épouvantable et charmant. Gavroche fusillé, taquinait la fusillade. Il avait l'air de s'amuser beaucoup. C'était le moineau becquetant les chasseurs. Il répondait à chaque décharge par un couplet. On le visait sans cesse, on le manquait toujours. Les gardes nationaux et les soldats riaient en l'ajustant. Il se couchait, puis se redressait, s'effaçait dans un coin de porte, puis bondissait, disparaissait, reparaissait, se sauvait, revenait, ripostait à la mitraille par des pieds de nez, et cependant pillait les cartouches, vidait les gibernes et remplissait son panier. Les insurgés, haletants d'anxiété, le suivaient des yeux. La barricade tremblait ; lui, il chantait. Ce n'était pas un enfant, ce n'était pas un homme ; c'était un étrange gamin fée. On eût dit le nain invulnérable de la mêlée. Les balles couraient après lui, il était plus leste qu'elles. Il jouait on ne sait quel effrayant jeu de cache-cache avec la mort ; chaque fois que la face camarde du spectre s'approchait, le gamin lui donnait une pichenette.
Une balle pourtant, mieux ajustée ou plus traître que les autres, finit par atteindre l'enfant feu follet. On vit Gavroche chanceler, puis il s'affaissa. Toute la barricade poussa un cri ; mais il y avait de l'Antée dans ce pygmée ; pour le gamin toucher le pavé, c'est comme pour le géant toucher la terre ; Gavroche n'était tombé que pour se redresser ; il resta assis sur son séant, un long filet de sang rayait son visage, il éleva ses deux bras en l'air, regarda du côté d'où était venu le coup, et se mit à chanter :
Je suis tombé par terre,
C'est la faute à Voltaire,
Le nez dans le ruisseau,
C'est la faute à...
Il n'acheva point. Une seconde balle du même tireur l'arrêta court. Cette fois il s'abattit la face contre le pavé, et ne remua plus. Cette petite grande âme venait de s'envoler.

Ce petit être était joyeux. Il ne mangeait pas tous les jours et il allait au spectacle, si bon lui semblait, tous les soirs. Il n'avait pas de chemise sur le corps, pas de souliers aux pieds, pas de toit sur la tête ; il était comme les mouches du ciel qui n'ont rien de tout cela. Il avait de sept à treize ans, vivait par bandes, battait le pavé, logeait en plein air, portait un vieux pantalon de son père qui lui descendait plus bas que les talons, un vieux chapeau de quelque autre père qui lui descendait plus bas que les oreilles, une seule bretelle en lisière jaune, courrait, guettait, quêtait, perdait le temps, culottait des pipes, jurait comme un damné, hantait les cabarets, connaissait des voleurs, tutoyait des filles, parlait argot, chantait des chansons obscènes, et n'avait rien de mauvais dans le cœur. C'est qu'il avait dans l'âme une perle, l'innocence, et les perles ne se dissolvent pas dans la boue.

Tant que l'homme est enfant, la vie veut qu'il soit innocent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Mer 5 Nov - 16:33

En gros, je n'ai rien de mauvais. Juste une rage de vaincre ce système sans limites. Je n'ai pas peur de mourir pour la lutte. J'aime la terre, ceux qui y vivent et je me battrai dans tous les sens du terme pour qu'elle soit sauvée de ces fils de putes de financiers, de nouvel ordre mondial, de bildeberg, de rotchild, des gouvernements....

La liste est longue, le combat sera dur mais on y arrivera car je compte sur le monde et j'espère de tout coeur que le monde compte aussi sur moi.

J'ai une rage folle mais une bonne rage que j'essaie d'appliquer dans la vie de tous les jours, dans chacun de mes actes, dans tout ce que je dis.

De temps en temps, je me dis que à force de frôler la mort à chaque fois je ne fais que frôler la vie au bout du compte mais qu'est-ce que vous voulez que j'y fasse.

J'ai compris le changement qu'il doit y avoir dans ce monde, en chacun de nous et surtout en moi-même et même si je me fais souvent violence à moi-même c'est pour la terre entière que je le fais.
C'est aussi pour vous, enfants de la terre, que je le fais.

Mon combat restera le même, c'est un engagement que j'ai pris avec moi-même pour que le monde change même si je dois être violent dans mes actes, mes paroles, mes écrits, mes pensées.

TANT QUE LA VIOLENCE DE L'ETAT S'APPELLERA JUSTICE, LA JUSTICE DU PEUPLE S'APPELLERA VIOLENCE !
Revenir en haut Aller en bas
Morgan



Nombre de messages : 124
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : anarchie
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Ven 7 Nov - 3:01

Gone, tu sais très bien qu'avec la violence on détruit d'abord soi même. Allé, répète après moi : Love :-) lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Ven 7 Nov - 10:00

Je me répéterai peut-être mais je dirai comment dire "love" face à un système qui n'a jamais été aussi violent envers la population.

Nous sommes en guerre, il ne faut pas l'oublier ! Guerre contre les élites mondiales, le combat sera très dur mais on y arrivera tous ensemble.

Perso, je serai prêt à en découdre par tous les moyens !
Revenir en haut Aller en bas
Morgan



Nombre de messages : 124
Localisation : LYON
Emploi/loisirs : anarchie
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Ven 7 Nov - 13:34

Imagine un instant que nous gagnions, le nouvel ordre établi l'aura été dans la violence, une fois de plus... quelle sera sa légitimité ? Aucune. Conserver comme principe que la fin justifie les moyens c'est conserver la logique et un prolongement (même d'apparence différente), du système actuel. Dire (et ressentir) love, c'est un changement radical, et ça demande un énorme effort sur soi, c'est quitter le monde animal pour devenir vraiment Homme, et ca fait un putain de !!! de chien ! lol A coté, la violence est confortable, c'est quelque chose de connu et de rassurant, d'une certaine manière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Ven 7 Nov - 16:05

La violence est confortable? Dis toi que ça me fait vraiment du !!! d'être violent contre ce putain de système de mais j'y peut rien contre ça.
J'essaie d'aider les autres du mieux que je peux et surtout du fond de mes tripes. Je suis très à l'écoute et souvent en action aux côtés des sans-papiers et victimes d'erreurs judiciaires et de violences policières.
Actuellement, je construit entièrement un studio d'enregistrement à travers lequel je compte monter un concept de label de production musicale totalement libre et autogéré.
Je n'arrête pas chaque jour de construire ma passion qui colle très bien avec le changement que je voudrai voir en ce monde (du moins au niveau musical)
Je vis dans un lieu autogéré qui, quotidiennement, construit et entretient des alternatives de toutes sortes sur Lyon. J'ai une grande notion de partage, d'entraide et de solidarité envers chaque personne que je rencontre, qu'elle soit dans le besoin ou pas (d'ailleurs dans un pays aussi riche que la france ça me fait bien rire d'entendre qu'il y a des gens qui sont dans le "besoin")

Love? Je le ressent au plus profond de moi-même chaque jour que je vis sur cette Terre.
Mais que faire quand tu vois tous les jours dans les rues de Lyon des personnes qui demandent de l'argent, quand tu vois des expulsions de sans-papiers, quand tu vois des squatteurs se faire expulser, quand tu entend la guerre en irak, les émeutes de la faim dans le monde, QUAND TU SUBIS LES COUPS DE TONFAS DES CRS A VICHY????

Perso, je suis contre la violence mais quand on est face à des fils de PUTES qui veulent nous diriger, nous ficher, nous contrôler par tous les moyens bah je dis STOP yen a marre !
Et si il faut les faire souffrir comme ils ont fait souffrir des millions d'êtres humains sur la Terre bah je serai prêt à le faire.
Je vois que tu as comme emploi/loisirs : anarchie? L'anarchie c'est pas de compromis c'est à dire que quand on dit STOP à toutes ces violences qu'ils nous font subir bah c'est STOP un point c'est tout.
Ya pleins de gens qui sont ouverts d'esprit et qui comprennent beaucoup ce qu'on leur dit pour changer les choses mais les CONS resteront des CONS et ceux-là recevront, si il le faut, des grandes tartes dans la gueule de ma part jusqu'à ce qu'ils comprennent qu'on veut un monde sans violences, sans peur, sans oppression mais plutôt un monde plein d'amour, de partage, d'entraide et de solidarité entre tous les humains sur cette Terre.

Paix, amour et unité tout à fait d'accord mais face aux CONs bah c'est "grande tarte dans la gueule" pour qu'ils comprennent

Juste un exemple : ça me plairai beaucoup d'organiser un putain de lynchage de sarko. Lui mettre des coups de tonfa dans la gueule jusqu'à qu'il supplie d'arrêter ou qu'il agonise et lui dire pendant ce temps-là "tu ressens maintenant fils de PUTES comment des innocents se font traiter par tes chiens de garde?" Parce que pendant que nous on se fait tabasser dans la rue bah lui il est bien au chaud à l'élysée.

Qu'il descende dans la rue pour voir, on sera ravi de lui montrer la réalité des choses !


Dernière édition par gavroche le Sam 8 Nov - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fa ****

avatar

Nombre de messages : 762
Localisation : étendu energétique.
Emploi/loisirs : rencontre avec le genre humain
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Sam 8 Nov - 12:35

Slt... Rubrique : luttes engagées . Titre du forum crée : Petite histoire pour comprendre mes réactions sur le forum .

Je vois pas le rapport ou comme tu disais si souvent, je vois pas le but constructif. Plusieurs fois, tu parles pas bien, tu dis des choses qui représentent le " pas bien" et sans cesse a répeter des insultes, envers les crs ou sarko ou encore je ne sais qui. Je te le dis franchement tu es soulant la gavroche, y a d'autre maniere de communiquer, d'autres choses à faire que de parler comme ça, parce qu'on en est tous capable, c'est tellement simple.

Marre de te lire, tes propos sur l'intolérance, sur tes certitudes " Paix, amour et unité tout à fait d'accord mais face aux CONs bah c'est "grande tarte dans la gueule" pour qu'ils comprennent "

Non mais sérieux, t'as toujours pas compris que c'était toi le CON, c'est ouf que tu te permettes de juger et de dire lui il lui faut une tarte dans la gueule il est con, non mais sans dec, c'est toi dans ce cas qui doit les prendre ses tartes j'ai l'impression .


Et puis ça aussi " Et si il faut les faire souffrir comme ils ont fait souffrir des millions d'êtres humains sur la Terre bah je serai prêt à le faire. "

Pfff, c'est de la vengeance, c'est de la violence, c'est etre Babylone, c'est des êtres humains, tu devrais jamais penser des choses pareils, viens pas parler d'amour apres stp , et évite de te créer des sujets ou tu souhaites t'expliquet en fin de compte tu t'enfonces encore plus.

C'est pour ton bien je pense, je supprime quelques passages de ton message, marre d'y lire tes insultes et que ça se trouve sur ce forum ...

Salut !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Sam 8 Nov - 15:01

Je ne m'enfonce pas à travers ce message, je me positionne c'est tout ! Au fait merci d'avoir censuré mon message soledad, ça prouve ton engagement pour la liberté d'expression !

C'est moi le con? Tu t'es regardé avant de dire ça? Mobilisation à vichy, t'étais où toi????
Tu prône le rassemblement mais t'es même pas présent quand il s'agit de faire face à ces FILS DE PUTES DE CRS !!!
T'as toujours pas compris que le peuple en a marre de toutes ces violences qu'on le fait subir?
T'as toujours pas compris que c'est pas en restant passif devant eux et en disant "peace and love" qu'on résoudra les choses?

et tu te dis "citoyen de la terre"??? T'es qu'un con de hippie wé !
Revenir en haut Aller en bas
Fa ****

avatar

Nombre de messages : 762
Localisation : étendu energétique.
Emploi/loisirs : rencontre avec le genre humain
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Dim 9 Nov - 4:27

De nombreuses fois, repris sur le fait que " fils de pute " apparaissaient. C'est franchement un langage qui finit par saouler.

division alors que nous sommes pour la meme chose, certes je n'étais pas a Vichy mais d'une j'ai pas a me justifier, on est pas la pour dire tu fais si moi je fais ça, c'est plus mieux que toi,e t de deux y aller pour y retrouver des personnes de ton genre, et vouloir tout casser sans rien proposer derriere non merci.

Enfin, tout ceux qui t'ont cottoyé ont le meme avis à ton égard, et je le partage, tu fous toujours la merde. Bonne continuation, reste sur le terrain !
Revenir en haut Aller en bas
freeman2500



Nombre de messages : 14
Localisation : france
Emploi/loisirs : sans emploi
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Jeu 13 Nov - 2:11

la haine engendre la haine...comme dit keny, on nique pas le systeme en voulant le détruire mais on le nique en construisant sans lui... parce que de toute façon en face, on a des machines de guerre.

même si dans certains pays y'a que la violence qui donne un égaux aux cris.

Mais imagine en france, une manif ou les crs arrivent, et tout le monde s'allonge par terre, qu'est ce feraient les crs?

Le système c'est nous et le reste du peuple, l'économie internationale c'est mr tout le monde qui la crée avec sa consommation quotidienne et en payant ses impots.
Revenir en haut Aller en bas
cybfil

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 55
Localisation : 47400 Vares .Fr
Emploi/loisirs : observateur d'évènements
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Jeu 13 Nov - 11:06

.....facile de ne pas avoir la haine, il suffit de ne pas avoir peur !!!!!! Quand tu n'a plus peur du "diable" tu n'a plus besoin de "dieu"........... Salut fil.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Jeu 13 Nov - 14:46

freeman ya moyen que tu comprennes que justement les crs sont de véritables machines de guerre et que même si tu as 300 personnes imaginons qui s'allongent devant eux en pleine manif bah ils vous marcherons dessus en vous donnant des coups de tonfas?

Les CRS c'est des robots du gouvernement qui n'ont que 2 mots dans leur boite cranienne : "Exterminer humains !" Ils se le répètent à chaque fois qu'ils voient des gens se rebeller ou manifester.
Et ce putain de gouvernement a réussi à les mettre en place dans certains collèges et lycées de France.
Faut arrêter les délires les gens là ! Se coucher par terre devant les CRS, mais t'es malade toi en fait???
Revenir en haut Aller en bas
niko63

avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : 63
Emploi/loisirs : vivre
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Jeu 13 Nov - 16:25

c clair que moi aussi je m'allonge pas je suis pas con, j'ai pas envie de me faire défoncer encore moins allonger comme une serpillére et puis j'ai pas a m'allonger devant ces chiens
Revenir en haut Aller en bas
Fa ****

avatar

Nombre de messages : 762
Localisation : étendu energétique.
Emploi/loisirs : rencontre avec le genre humain
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Sam 15 Nov - 3:29

" fo pas etre fou, j'ai pas envie de me faire défoncer" ok , c'est ta peur qui parle, c'est tellment facile d'etre violent ...

Je propose de laisser tomber le sujet, d'arreter de parler de chose pareil, chacun son chemin finalement mais chose certaine y' a pas d'échange ici et c'est une discussion qui se repete.
Revenir en haut Aller en bas
cybfil

avatar

Nombre de messages : 97
Age : 55
Localisation : 47400 Vares .Fr
Emploi/loisirs : observateur d'évènements
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Sam 15 Nov - 10:02

..........et c'est pas la première qui se répète..............blablablalblabla..........salut fil.
Revenir en haut Aller en bas
freeman2500



Nombre de messages : 14
Localisation : france
Emploi/loisirs : sans emploi
Date d'inscription : 04/09/2008

MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Ven 21 Nov - 23:37

je pense que la violence radical comme mouvement de rébellion c'est se comporter exactement comme nos ennemis soldats de babylon

sujet clos
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Sam 22 Nov - 5:09

Je te l'ai dit il me semble déjà freeman si tu veux vraiment tester vas-y etg profites-en pour lui rouler une pelle au CRS tu lui dit "paix et amour frère" tu fumes un gros joint et tu lui fait tourner et BIEN SUR tu continuera dans ton délire à te dire "les crs ils sont coools, ils nous protègent c'est gentil de leur part"

Franchement, arrête la télé freeman, c'est une drogue qui déboite le cerveau à forte dose !
Revenir en haut Aller en bas
Ptitefée

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 30
Localisation : Bordeaux
Emploi/loisirs : Philosopher, militer
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Mer 26 Nov - 14:13

Gavroche je suis contente d'avooir lu ce topic je trouvais en effet tes réactions un peu extrèmes notament sur le topic du channeling je trouve on raisonnement juste et beau mais ce n'est pas parce qu'on vit dans un système qui applique la violence contre son peuple qu'il faut en faire autant et donc être aussi con queceux qui l'appliquent. Après ce n'est que mon humble avis. Libre à toi d'utiliser les armes qui te semblent les plus appropriées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   Sam 3 Jan - 19:07

Ils gouverneront dans le chaos, et c'est pas moi qui l'ai dit c'est dans la bible!

Si on veut réussir à vaincre c'est justement pas en allant dans le chaos que nous y arriverons!
justement c'est ca qu'ils cherchent a crée notre désorganisation dans le chaos et ce qu'ils aimeraient que l'on fasse "tout casser"!
et que l'on fasse une révolution violente, comme cela ils régneront mieux!

Alors reprend toi gavroche tu ne voudrai pas qu'ils gangnent. cela parce que nous n'arrivont plus a supporter leurs violence qu'ils nous imposent, c'est la guerre de nerfs je te l'accord!!! Mais c'est eux qui auront les nerfs qui lâchent PAS NOUS on est plus fort que ca!!!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite histoire pour comprendre mes réactions sur ce forum...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une jolie petite histoire …. pour méditer
» Petit guide illustré pour comprendre l’islam
» 4 repères pour comprendre et écrire la phrase correctement
» Pour La Petite Histoire
» Que diriez-vous, "en prime", d'une petite... Histoire désobligeante?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Convergence des luttes, pour un EXODE URBAIN et le boycott de Babylone... ::  vivre autrement.  :: Diffusion d'infos, à partager !!! :: Luttes engagées-
Sauter vers: