Convergence des luttes, pour un EXODE URBAIN et le boycott de Babylone...
La beauté du monde dépend de ton regard, projet national en préparation. Pour faciliter la navigation et lire les nouveaux sujets, passer par le portail .Merci. amour, résistance, motivation, empathie et compassion pour le monde d'aujourd'hui et de demain.
Convergence des luttes, pour un EXODE URBAIN et le boycott de Babylone...

METTRE EN RELATION, ALTERNATIVE DE VIES, COORDONNER LES LUTTES par le biais de chaque anonyme et de son réseau. La réussite dépend de tous. Merci de nous faire savoir de quelle manière vous avez pris connaissance de ce site
 
Mobilisation coMobilisation co  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Révolution sociale et anarchie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Révolution sociale et anarchie   Lun 12 Mai - 19:11

L'anarchie, c'est quoi ?
Depuis longtemps les pouvoirs cherchent à modifier le langage à des fins politiques. C’est ce que s’est passé avec le terme "Anarchie" qui a été utilisé comme synonyme de chaos d’une manière très efficace puisque cette définition est maintenant couramment admise.

Pourtant "Anarchie" signifie étymologiquement "absence d’autorité", ce que les pouvoirs essaient d’associer à "désordre" pour justifier leur existence, pour légitimer le gouvernement.

Les anarchistes ne sont évidemment pas des démons qui cherchent à répandre la terreur et le chaos. Simplement nous pensons que personne n’a le droit de diriger d’autres personnes. Nous pensons qu’il est nécessaire que chacun prenne sa vie en main sans remettre sa liberté entre les mains de professionnels de la politique.

Parce que nous plaçons la liberté individuelle et collective au-dessus de tout, nous luttons contre l’état et contre l’autoritarisme (aussi bien dans les familles, à l’école, au travail ...). Adversaires de toute forme de domination, nous rejetons le système capitaliste basé sur l’exploitation et la soumission du salarié face à l’employeur. De même nous rejetons le sexisme, le racisme et la religion.

Nous n’acceptons pas que des millions de personnes vivent dans la pauvreté pendant que quelques autres s’accaparent les richesses. Nous pensons au contraire que travail et richesse devraient être répartis égalitairement, l’un en fonction des capacités de chacun, l’autre selon les besoins.

En définitive, nous défendons un ordre social basé sur la liberté, l’égalité et la solidarité dans lequel chacun, à tous les niveaux de la société, (commune, entreprise, lycées ...) puisse participer sans hiérarchie à la prise de décisions qui le concernent.

Cela est présenté par le pouvoir comme irréalisable et utopique, cependant (et sans compter les moments historiques où cela a été mis en pratique), nous demandons :

Qu’est ce qui est le plus logique et le plus juste :

- un système basé sur la soumission et la contrainte

- ou un ordre basé sur la liberté, l’entraide et la démocratie directe ?

L’un se fonde sur une hiérarchisation oppressante, l’autre sur l’égalité entre les personnes et les peuples.

N’oublions pas que la société n’est que ce que les êtres humains en font et que le pouvoir ne se maintient que grâce à notre passivité.

L’abstention au vote, ce n’est pas la passivité : il y a d’autres moyens de lutte.

L’ANARCHIE EST UN PROJET DE SOCIÉTÉ

Relayée de manière complaisante par les médias, la définition de l’anarchie qui serait synonyme de désordre et de chaos est bien sûr fausse. L’anarchie est un projet révolutionnaire pour abattre l’État et le capitalisme, et les remplacer par une société libérée de l’oppression économique.

Nous prônons l’égalité sociale, économique et politique en s’organisant en Assemblée Générale pour décider collectivement sur nos lieux de travail (lycée, usine, quartier...). Bien évidemment nous combattons le système représentatif, véritable chimère démocratique parce que nous ne pouvons pas nous émanciper à travers les élections et le système capitaliste. Un État, qu’il soit de droite ou de gauche n’a jamais apporté la liberté, et qui dit pouvoir, dit esclavage : s’il y a des dirigeants, c’est qu’il y a des dirigés. Et que l’on ne vienne pas nous dire qu’il y en a qui ont plus de capacités naturelles à diriger : on nous apprend à diriger ou à l’être ! Une société libertaire n’est pas basée sur le pouvoir de certains et la soumission d’autres, mais sur l’égale participation des individus à la vie politique.

Pour autant nous n’avons pas de programme, puisque ce sont les gens qui décident de la façon dont ils s’organisent, il serait absurde et dangereux qu’une minorité décide et impose. Mais l’anarchie n’est pas une utopie coupée de toute réalité comme on l’entend trop souvent, nous avons une manière de nous organiser et de fonctionner qui assure la liberté de tous.

Nos outils : la démocratie directe, prise de décision en AG, mandatés pour des tâches techniques révocables à tout moment...

Nos principes : l’internationalisme, l’action directe, l’anti-autoritarisme, l’antifascisme, aucun compromis ni avec les patrons, ni les forces répressives (police, gendarmerie, armée...), ni avec les réformistes (partis politiques, syndicats...).

Pour avoir une chance de changer le monde, il faut s’organiser et lutter !
Revenir en haut Aller en bas
thorgaal



Nombre de messages : 82
Age : 68
Localisation : dfghj
Emploi/loisirs : drtfyg
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Lun 12 Mai - 23:46

Belle description!

Il y a quelques mois encore je me considérais comme anarchiste, et même anarcho-primitiviste (pour le retour à une vie très proche de la nature, presque semblable à celle de l'homme préhistorique, bien sûr sans aucune hiérarchie, ni propriété privée contre nature).

Depuis quelques temps je ne sais plus vraiment, plus j'en parle autour de moi et plus j'ai l'impression que ça n'a aucune chance de marcher : l'homme est trop con pour ça (bien sûr je m'inclus aussi dans cet adjectif, même si je fais des efforts pour soigner ma connerie). C'est triste, mais quand on y regarde de plus près ça saute au yeux, l'humanité compte beaucoup de gens très bien, mais il y a aussi un nombre conséquent d'égoïstes belliqueux qui auraient besoin d'être tenus en laisse pour ne pas nuire. Ceci dit je serais très heureux si quelqu'un avait ne serait-ce qu'une bonne raison de me contredire, il y a des fois comme ça ou la possibilité d'avoir tort sonne comme un nouvel espoir!
Revenir en haut Aller en bas
Fa ****

avatar

Nombre de messages : 762
Localisation : étendu energétique.
Emploi/loisirs : rencontre avec le genre humain
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Mar 13 Mai - 1:28

Anarchie rime avec autogestion, comment l'on gere, l'eau potable, l'éducation national, l'électricité, l'import de Gaz, le pétrole, les hopitaux .? En gros tout ce qui est national de nos jours qui est ce qui s'en charge?

Chacun dans son coin, on gere nos trucs et puis selon le milieu ou l'on vit il est différent du systeme a moins de 200 bornes? Et puis face à la mondialisation, comment l'on gere, tu ouvres toutes les frontieres, au lieu d'envoyer des fonds las bas directement sur le terrain( sur le terrain, et non ds la poche de dictateur) .

liberté et égalité ne peuvent cohabiter ensemble; Comment etre libre et ne pas avoir le droit de consommer 150 patates de plus que son voisin ? La patate pousse en abondance, comment etre libre et ne pas posseder une maison plus grande que son voisin? Comment etre égaux et pourtant travailler 20 h de plus que son voisin. ?

Autogestion mes frères, EXODE URBAIN, revenons dans nos campagnes.
Revenir en haut Aller en bas
imagin

avatar

Nombre de messages : 366
Age : 28
Localisation : on the road again
Emploi/loisirs : Vivre,
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Mar 13 Mai - 3:07

Je te sens décourager Thorgaal et t'inquiète on en est tous là je pense!!
Alors pour te remonter le moral je vais te le casser encore plus pour te montrer à quel point ça n'est pas important:
il y a de très fortes probabilités pour qu'on ne s'en sorte pas, que l'homme continu de s'auto-détruire, les catastrophes écologiques y contribueront, mais la Terre elle continuera sa route ça n'est qu'une page brève de sa longue vie alors ne t'en fais pas grand frère la vie est belle l'homme est idiot, on va faire ce que l'on fera, ce que l'on peut et puis on avisera en temps voulu.
Je n'ai pas beaucoup de certitudes sur le monde dans lequel je vie, mais le peu que je sais, je le crois et le vie.
Va vie et deviens (titre d'un film)
C'est tout ce que je peut dire.^^(^__^)
Revenir en haut Aller en bas
http://germ16ans.skyrock.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Mer 14 Mai - 20:48

Soledad, autogestion ça veux pas dire qu'on fait chacun son truc dans son coin. Tout peut être géré par des conseils ouvriers par exemple, reliés entre eux par un pacte fédéral au sein d'une libre fédération de communes. Pas besoin d'autorité pour acheminer des produit sur de longues distances.

Tu te trompes sur les relations entre liberté et égalité, l'un est inséparable de l'autre. Je pense que tu définis mal ces deux termes. L'anarchie est un projet social, socialiste. C'est un mode de l'être ensemble. La loi remplacé par le libre contrat social en perpétuel mouvement.

J'ai été moi aussi anarcho-primitiviste, j'ai arrêté en me rendant compte qu'il s'agissait de fascisme vert. Je suis aujourd'hui un synthésiste (d'après Voline pour ceux qui connaisse, une convergence entre anarcho-individualisme, anarcho-communisme et anarcho-syndicalisme).

L'Homme n'est pas idiot, il est aliéné. Cela n'a rien à voir car l'idiotie est incurable, pas l'aliénation.
Revenir en haut Aller en bas
thorgaal



Nombre de messages : 82
Age : 68
Localisation : dfghj
Emploi/loisirs : drtfyg
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Jeu 15 Mai - 0:09

Apatride a écrit:
J'ai été moi aussi anarcho-primitiviste, j'ai arrêté en me rendant compte qu'il s'agissait de fascisme vert.

Tu pourrais expliquer ça en détail stp, je ne suis pas sûr de comprendre...

Germ a écrit:
Je te sens décourager Thorgaal et t'inquiète on en est tous là je pense!!
Alors pour te remonter le moral je vais te le casser encore plus pour te montrer à quel point ça n'est pas important:
il y a de très fortes probabilités pour qu'on ne s'en sorte pas, que l'homme continu de s'auto-détruire, les catastrophes écologiques y contribueront, mais la Terre elle continuera sa route ça n'est qu'une page brève de sa longue vie alors ne t'en fais pas grand frère la vie est belle l'homme est idiot, on va faire ce que l'on fera, ce que l'on peut et puis on avisera en temps voulu.

Je suis découragé de sauver le monde c'est vrai, mais à titre personnel je suis très positif, si je ne peux pas faire bouger les choses j'irai vivre la vie que je veux tout seul (ou presque) dans mon coin, en parfait égocentrique, je suis sûr que la misère du monde ne m'empêcherais pas de dormir, peut-être même que j'arriverais à l'oublier.
Si je fais partie d'une des dernières générations d'hommes avant sa disparition, alors j'aime autant passer une vie heureuse en attendant la fin, loin de ce système esclavagiste, et peu importe si d'autres en crève.
Ça me fait mal de dire tout ça mais faut bien être un peu réaliste de temps en temps!
Revenir en haut Aller en bas
Lsd78



Nombre de messages : 81
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Lycéens / Musique
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Jeu 15 Mai - 1:11

Franchment moi ce qui me soule un petit peu avec l'anarchisme et tout ça, c'est le coté un peu extreme de leur chmilblik ... Apres c'est ma vision personnel, en tant que croyant, je peux pas tolérer qu'on n'accorde pas de liberté de religion. Sinon je pense que les étiquettes que nous portons ne font que de nous diviser, d'un coté les communsites, d'un coté les socialistes, d'un coté les écolos, d'un coté les anars ... ON EST TOUS HUMAIN et on a tendance à l'oublier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Jeu 15 Mai - 15:22

Lsd78 a écrit:
Franchment moi ce qui me soule un petit peu avec l'anarchisme et tout ça, c'est le coté un peu extreme de leur chmilblik ... Apres c'est ma vision personnel, en tant que croyant, je peux pas tolérer qu'on n'accorde pas de liberté de religion. Sinon je pense que les étiquettes que nous portons ne font que de nous diviser, d'un coté les communsites, d'un coté les socialistes, d'un coté les écolos, d'un coté les anars ... ON EST TOUS HUMAIN et on a tendance à l'oublier


on peut pas classer les cocos, les socialos, ou les verts (et pas les écolos parcequ'on devrait être tous écolos !!) avec les anarchistes. Le système a repris le terme, l'a modelé, l'a commercialisé (...) donc pour toi c'est une étiquette de plus alors que quelqu'un qui se revendique anarchiste est contre tout ça aussi. L'anarchisme c'est avant tout dans notre tête = révolution mentale. Tu l'as dit toi même on est tous humains. Et est-ce que tu as déjà vu dans une manif' un drapeau avec un grand "A" dessus comme t'as pu voir un drapeau avec écrit "LCR" dessus (beuuuurk Very Happy) ? Même la CNT ne le fait pas...!
Et l'anarchisme n'est absolument mais absolument pas contre la religion, ou le droit de croire. Au contraire. Mais regarde : tu l'as dit, avec les partis ou les syndicats, ou veux nous ficher donc nous diviser. Beh regarde la religion..... les guerres de religions, la Bible, la Torah, le Coran, etc... c'est quelque chose qui divise énormément la religion... ça peut créer du communautarisme, du racisme, etc...

Et donc en fait j'vais dire comme toi, c'est qu'on est tous né de la même Terre mère, que beaucoup veulent nous le faire oublier. Mais attention, la religion peut, au même titre que les partis ou les syndicats, nous diviser... Mais pas à cause de la religion elle même, à cause de ce que le système en fait.

des bisous a tout le monde!!

DESOBEISSANCE.......................................

(wech thorgaal ta vu lé éfor ke g fé en ortografe !!!!!) jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Fa ****

avatar

Nombre de messages : 762
Localisation : étendu energétique.
Emploi/loisirs : rencontre avec le genre humain
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Jeu 15 Mai - 17:03

Thorgaal, la vrai révoltion sera celle de nos êtres, éveil toi mon frere, écoute ce que ton coeur, tes intuitions te disent et alors, tu ne seras pas la derniere génération, ne te trompe pas avec tout ce que tu as pu entendre sur la fin des temps et l'apocalypse, c'est juste la fin d'un cycle de 25000 et en réchapperont ceux qui l'ont décidés . Aime la nature, aime l'homme, aime toi d'abord.

Je pense qu'une révolution sociale et anarchie ne sont pas forcément les bons termes, plutot une évolution spirituel , un amour inconditionnel qui nous poussera loin de toutes ses limites sociales, toutes ces luttes des classes .

Apatride explique moi , l'amalgame que je fais avec liberté et égalité stp . j'ai donné des exemples et toi tu te permets de simplement me dire que je me trompes sans expliquer pourquoi . Merci à vous .
Revenir en haut Aller en bas
Lsd78



Nombre de messages : 81
Localisation : Paris
Emploi/loisirs : Lycéens / Musique
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Jeu 15 Mai - 19:29

Bah oui ces derniers temps à chaque fois que je vais à des manifs je vois des types avec le crane rasé, et un grand drapeau noir avec un A blanc dessus, perso j'trouve pas ça trés chalereux
Revenir en haut Aller en bas
thorgaal



Nombre de messages : 82
Age : 68
Localisation : dfghj
Emploi/loisirs : drtfyg
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Jeu 15 Mai - 22:20

Oui j'ai déjà vu des gens comme ça, mais franchement ils sont tellement stéréotypés que je me demande si c'est pas le gouvernement qui les paye pour donner une mauvaise image de l'anarchie, enfin quoi qu'il en soit eux ne savent certainement pas ce que c'est.


Soledad a écrit:
Thorgaal, la vrai révoltion sera celle de nos êtres, éveil toi mon frere, écoute ce que ton coeur, tes intuitions te disent et alors, tu ne seras pas la derniere génération, ne te trompe pas avec tout ce que tu as pu entendre sur la fin des temps et l'apocalypse, c'est juste la fin d'un cycle de 25000 et en réchapperont ceux qui l'ont décidés . Aime la nature, aime l'homme, aime toi d'abord.

Mon cœur et mes intuitions me disent de me barrer loin d'ici, dans un endroit qui pue moins le souffre et où je pourrai vivre en paix avec moi-même et en harmonie avec la nature.

Quant aux histoires de fin de cycle et autres prophéties, je n'y crois pas plus que ça, mais pour l'apocalypse il faut quand même se souvenir qu'on à des milliers de tonnes d'ogives nucléaires pendues au-dessus de la tête et que c'est une bande de malades mentaux qui ont les télécommandes, il n'y a pas que ça qui nous menace mais déjà ça amène quelques doutes sur l'avenir de notre espèce. Pour plus de détails je vous renvoie à la lecture d'Yves Paccalet : "L'humanité disparaîtra, bon débarras.", c'est pas optimiste mais ce n'est pas forcément pessimiste non plus.
Revenir en haut Aller en bas
imagin

avatar

Nombre de messages : 366
Age : 28
Localisation : on the road again
Emploi/loisirs : Vivre,
Date d'inscription : 29/02/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Jeu 15 Mai - 23:09

Si tu dois partir dans un coin perdu pour être en harmonie fais-le man, là où tu iras tu trouveras aussi des gens comme toi qui auront le même esprit.
Il faut du monde partout, comme dans Matrix^^ certains qui gardent Cion intacte et la défendent, d'autres qui sortent les m'sieurs toulemonde de la matrice... chacun à son niveau, il faut se regrouper, mais pas mettre tout le monde dans le même bateau, car ce n'est pas le cas, on est dans le même océan, mais il y a des p'tites îles tranquilles, et des ouragans ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://germ16ans.skyrock.com/
wam31
Admin
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 33
Localisation : Par là
Emploi/loisirs : Les 2 en 1
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Ven 16 Mai - 10:52

Moi ce qui me dérange dans le fait de partir vivre à part de la société c’est que dans un sens c’est faire le choix de fuir au lieu d’affronter le problème. Mais en même temps je me suis rendu compte il y a pas longtemps que c’était aussi montrer l’exemple. Parce que je suis sûr que l’évolution nous amènera à une régression dans le sens où pour moi les hommes les mieux évolués étaient les indiens d’Amérique.
En ce qui concerne la disparition de l’homme je suis persuadé que ça n’arrivera pas. On a des bunkers des boites de conserves … Qu’il y ait une aire glacière ou toutes les bombes atomiques qui pètent en même temps il restera toujours des survivants qui s’adapteront et feront survivre l’espèce humaine.
Je pense aussi que la liberté et l’égalité peuvent cohabiter. S’il y a des patates pour tout le monde tu peux être libre d’en manger plus que ton voisin comme il est libre d’en manger moins que toi. S’il y a des cailloux pour tout le monde tu es libre de travailler plus de temps à la conception de ta maison si tu en veux une grande, comme ton voisin est libre de se contenter d’une seule pièce. Ce n’est pas parce que ton voisin travaille 20h de plus que toi, que vous n’êtes pas égaux ; si tu as eu le choix de travailler autant que lui. Il faut voir la liberté à la base de tous les choix que l’on fait. Personne n’est l’égal de personne mais on peut être libre et égaux en droits ; ça c’est possible ; mais dans un autre monde bien sûr !

Peace
Revenir en haut Aller en bas
http://loeuilducyclone.musicblog.fr/
charlie

avatar

Nombre de messages : 183
Localisation : sur Terre
Emploi/loisirs : rencontres
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Ven 16 Mai - 14:23

wam31 a écrit:

En ce qui concerne la disparition de l’homme je suis persuadé que ça n’arrivera pas. On a des bunkers des boites de conserves … Qu’il y ait une aire glaciaire ou toutes les bombes atomiques qui pètent en même temps il restera toujours des survivants qui s’adapteront et feront survivre l’espèce humaine.

Ben écoute écoute, différentes études disent que non. la planète est "capable" de se régérérer, de "s'adapter".... si il y a un gros bug, elle changera. Pas comme on l'imagine forcément, mais elle subsistera.... et les hommes (tout comme leurs constructions) de sont pas invincibles....^^ (mais si ça intéresse, je peux retrouver noms et liens de ces études, à mon sens très pertinentes, car prenant différents facteurs en cause.

wam31 a écrit:

Je pense aussi que la liberté et l’égalité peuvent cohabiter.

bien sûr, et fort heureusement!

wam31 a écrit:
ça c’est possible ; mais dans un autre monde bien sur !

hihi...tu veux dire dans notre monde!!! celui qu'on est en train de créer!!


Et pour les gars qui veulent revenir au temps de Lucie, et les gars, réveillez-vous, le monde a bougé! Revenir totalement en arrière n'est pas la solution je pense. Oui, revenir à des choses simples, naturelles, ne pas surconsommer, retouver une médication naturelle, etc... : trouver une harmonie entre homme et nature est le but. De plus, ce discours avant-gardiste n'est pas porteur^^.. les gens ils n'ont aucune envie de se passer de leurs voitures! Car oui, je le dis, les voitures sont une invention formidable! c'est ce qu'on en a fait qui est catastrophique.... comme le chauffage,internet, la TV.... leur utilisation a été détournée.... A nous de remettre chaque élément dans un sens juste et durable^^....
Revenir en haut Aller en bas
oxygene



Nombre de messages : 14
Localisation : Terre - Cosmos
Emploi/loisirs : changeur de monde
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Ven 16 Mai - 15:58

wam31 a écrit:
Moi ce qui me dérange dans le fait de partir vivre a part de la société c’est que dans un sens c’est faire le choix de fuir au lieu d’affronter le problème. Mais en même temps je me suis rendu compte il y a pas longtemps que c’était aussi montrer l’exemple. Parce qu je suis sur que l’évolution nous amènera à une régression dans le sens ou pour moi les hommes les mieux évolués étaient les indiens d’Amérique.

[HS]Bon, mauvais manip et hop > page precedente > texte perdu SadSad [/HS]

J'ai aussi longuement reflechi a ce parametre. Rester et lutter, ou partir....
Parce que mon cerveau fonctionne un peu comme ceci : et pour le coup ca a été : prise de consience sur la réalité de notre systeme, explosion, feu d'artifice dans ma petite caboche puis, une des solutions imaginées : révolution, une vraie, avec renversement du pouvoir, mise en place d'un monde meilleur. bon résumer comme ca, ca parait un peu léger mais je synthetise geek J'en etais donc arriver a cette conclusion ; on ne peut pas laisser les choses se derouler ainsi.

J'ai commencer a en parler, a mon entourage. Mais en general ca ne fonctionne pas, les gens se braque et se raccroche a tout ces acquis de la modernité, sans imaginer que ca pourrait fonctionner autrement. Alors je me suis demandé, et je me demande encore ; peut etre est-ce moi qui m'y suis mal pris. Je ne sais pas. Mais je pense que la majorité des gens réagiront de cette maniere, en se raccrochant a leur voiture et leur television en quelque sorte. Car c'est plus simple que de devoir tout remettre en question.

Et tu dis Wam31 que tu t'es rendu compte que de partir vivre "a part" serait un exemple, c'est aussi ma conclusion.

Il faut que les gens prennent conscience d'eux memes que vivre simplement, sans toutes ces fioritures, qui ne servent qu'a....nous asservir (O_o') est plus sain, pour La Vie, la nôtre, et celle de tout ce qu'on connait sur notre planete magique. Moins de stress, de mal bouffe, qui rendent malades les gens, et ce "confort" qui engendre des famines, des morts...
Mon confort pour la vie d'un homme....
Comment peut on cautionner ca...?

Il faut donc que ca soit une prise de concience volontaire, un cheminement "spirituel".
Et c'est en montrant que l'on est plus heureux à se passer du superflu que ce cheminement pourra peut etre se faire.
Et pour le montrer, il faut que l'on soit nombreux, visibles, donc réunis, et unis.

Donc voila grosso modo pour moi partir vivre "a part", n'est pas forcement fuir au lieu d'affronter le probleme mais plutot de le detourner, de le contourner, ceci afin de transmettre le message de facon douce, que les gens aient ce choix, qu'ils sachent qu'ils l'ont et qu'il puissent peser les "pour" les "contre".
Revenir en haut Aller en bas
wam31
Admin
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 33
Localisation : Par là
Emploi/loisirs : Les 2 en 1
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Ven 16 Mai - 16:36

Je n'ai pas dit que les Indiens étaient les plus évolué mais les mieux... dans le sens où comme tu dis ils n'ont rien détourné, je ne prône pas un retour à l'âge de glace santa mais aux bonheurs simples comme travailler la terre regarder un paysage faire de la musique. Les indiens n'avaient rien besoin de plus que ce qu'ils avaient pour être heureux; et l'humanité non plus.
Après je sais bien que l'électricité est quelque chose de très bien en soit, que internet fait parti des inventions que l'on ne peut pas vouloir supprimer! La télé aurait put être une invention formidable, les avions aussi... mais bon.
En ce qui concerne la voiture: je me serait contenté d'un cheval ou d'un elephant il aurait juste fallut partir un peut plus tôt Very Happy
Il est vrai que je ne suis pas sûr que ce discours porte quoi que ce soit, disons que c'est comme ça que je vois l'anarchie bien que je soit plutôt démocrate qu'anarchiste.

La télé,le canapé, la voiture, la fusée, le chauffage, internet........................ Tout ça ça rejoint le problème de base à savoir LE CONFORT. C'est lui même qui nous a corrompu, c'est devenu le but existentiel de tous les hommes riches.
geek Je suis un peu à l'étroit dans mon AX je vais m'acheter une BM, il est super beau ce canapé je vais enfin pouvoir jeter la vieille chaise de ma grand-mère... geek Au temps des indiens le confort se résumait à être assis au sec sur un caillou pas trop pointu jocolor et n'avoir pas faim.
Résultat de la course au confort: si on a de la chance on a un sauna, une maison de 300m2 pour 2personnes, une femme de ménage, un grand écran, le chauffage pour se chauffer et une cheminé pour faire joli etc etc... Et si on as pas de chance on as un short un t-shirt, un sac poubelle et une paire de tong, tout ça avec le ventre vide, le sida, et des osselets.
cheers
charlie a écrit:
A nous de remettre chaque élément dans un sens juste et durable^^....
cheers
A NOUS confused

Dur d'être Peace des fois!
Revenir en haut Aller en bas
http://loeuilducyclone.musicblog.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Ven 16 Mai - 20:58

Bon, j'ai pas tout lu mais je vois que je ne suis du tout sur la même longueur d'onde que la plupart des gens sur ce forum, mais bon, les joies du débats tout ça...

Soledad, ta vision de l'égalité me semble brouillée. Tu prend le thème de la répartition des richesse mais il n'y a aucune incohérence entre quelqu'un qui prendrait plus du moment qu'il en a besoin. "A chacun selon tes besoin, de chacun selon ses moyen" voilà la devise de la société que nous souhaitons. Je suis opposé à cette idée (d'ailleurs prônée par un défenseur des États totalitaire) comme quoi "la liberté des uns s'arrête la où commence celle des autres", selon moi (et les autres anars) la liberté des autres étend la mienne à l'infini. Au sens social liberté et solidarité vont de pair, plus j'entretiens de liens avec mes semblables plus je suis libre.

Pour ce qui est de l'anarcho-primitivisme je me suis tout simplement rendu compte que pour le réaliser il faudrait faire disparaitre plus des trois-quart de l'humanité. Et que fait on des gens sous respiration artificielle ? Le pire étant que certains primitivistes parlent de "prix à payer", de "survie des plus fort", on en revient au darwinisme social prêché par les les fascistes. De plus l'anarcho-primitivisme s'éloigne du mouvement ouvrier auquel je me sens lié.

Je vais être clair sur ma position vis-a-vis des religions, de Dieu et de toute forme de spiritualité. Je suis radicalement opposé à tout ces merdes, notamment au parasite connu sous le nom de Dieu (nom de Dieu !). Elle sont le premiers des facteurs d'aliénation, la clé de voute de l'Autorité qui est l'ennemi de tous les anarchistes. Les bondieuseries m'écœure, j'ai un profond dégout de toute ses choses et ce n'est pas sans les connaitre puisque j'ai grandi dedans et y ai adhéré un temps (mon père est un chrétien pratiquant membre du renouveau charismatique, ma mère a passé toute sa vie à étudier bouddhisme, tarot, astrologie, reiki, tellurologie et autres délires mystiques...). "Si Dieu existait il faudrait s'en débarrasser", si Dieu existe alors l'homme est esclave, or l'homme peut et doit être libre donc Dieu n'existe pas, sinon je suis son ennemi intime et même si à ma mort je me rend compte que je me suis gouré, je soulèverai les damné de l'enfer contre l'oppresseur n°1 et nous établirons un paradis sans Dieu ni Maitre !

L'anarchisme ne compte pas interdire la religion mais incite les hommes à s'en émanciper. Je ne demanderai jamais à un chrétien de renier sa foi en lui foutant un flingue sur la tempe. Par contre je n'hésiterai pas à descendre un prêtre collaborant avec le pouvoir contre les révolutionnaires (je rappelle qu'à travers l'histoire ce fut toujours le cas, comme en Espagne pendant la révolution, quand les prêtre tiraient si la foule à coup de canon après avoir soutenu toute les tyrannie et appelé le peuple à l'obéissance au pouvoir affameur). L'idéal libertaire de par sa nature même ne peut s'imposer. Certains me trouverons irrespectueux mais il me semble avoir le droit de m'exprimer.

J'assume l'appellation d'extrémiste, mais c'est le monde dans lequel nous vivons qui l'est. Arrêter de croire que nous sommes en paix, nous sommes en guerre sociale, c'est la lutte des classes. Nous prenons des coups, nous nous faisons enfermer, nous sommes opprimés, oppressés, exploités, trompés, affamés... nous ne pourrons changer cela que par une transformation radicale de notre société abolissant tout système de domination (État, capitalisme, religion...). Jamais la bourgeoisie ne se laissera faire, elle a les moyens de se défendre et le fera, nous devrons alors riposter, la violence sera une question de survie et de réussite. A moins que vous ne comptiez détruire le système en manifestant, ça me fait marrer. Si vous avez des méthode non-violente pour parvenir à cela je suis preneur, je ne suis pas un fanatique de la violence et regrette que son usage soit nécessaire.

Je rappelle à ceux qui veulent fuir pour vivre comme ils l'entendent (j'ai moi même de bons amis qui le font en se moment même en créant une ferme autonome dans une vallée des Alpes), sachez que le système étant partout ses tentacules, si ils veulent construire une centrale nucléaire sur votre terrain, vous faites comment ? Notre seule chance est la lutte, notre seule solution est la révolution ! La convergence des luttes a d'ailleurs selon moi pour but d'être déclencheur de la grève générale, potentiellement de la révolution sociale.
Revenir en haut Aller en bas
wam31
Admin
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 33
Localisation : Par là
Emploi/loisirs : Les 2 en 1
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Mar 20 Mai - 1:44

Waouh !!!!!!!!!!!!!!!!! Ton post il m’a sidéré !!!

Déjà si je te réponds c'est parce que j’ai lu ce que tu avais à dire. On peut appeler ça le respect du dialogue. Quand on parle à quelqu’un la moindre des choses c’est de l’écouter, sinon c’est un monologue et pour ça ça sert à rien d’avoir quelqu’un en face.

« Je vais être clair sur ma position vis-à-vis des religions, de Dieu et de toute forme de spiritualité. Je suis radicalement opposé à toutes ces merdes »
C'est ton point de vue et je peux le comprendre. La plus grande victoire du Diable c’est de nous faire croire qu’il n’existe pas.
La religion d’abord. Elle a fait beaucoup de mal je te l’accorde ; quand on vois Benoit XVI avec Bush ça peut aider à comprendre la phrase ci-dessus. Mais crois-tu sincèrement que l’amour des gens pour « Dieu » a fait plus de mal que de bien ???
Après dieu est un bien grand mot, pour moi il a autant de définitions que d’habitant de la Terre. Pour moi c'est juste la lumière d’avant le big-bang. Il n’existe pas mais c'est grâce à lui que je respire, il est l’intelligence qui nous entoure, il est dans chaque brin d’herbe. Enfin c'est mon avis.
En ce qui concerne la spiritualité, à mon avis seul quelqu’un qui ne sait pas ce que c’est peut parler comme ça.

La compassion comme tu le sais sûrement déjà est un des trois joyaux du bouddhisme. J’ai eu beaucoup de mal à définir ce mot mais il a changé ma vie. Tu devrais demander à ta mère ce qu’est la compassion et l’écouter ça changerait peut-être la tienne.
« Par contre je n'hésiterai pas à descendre un prêtre collaborant avec le pouvoir contre les révolutionnaires (je rappelle qu'à travers l'histoire ce fut toujours le cas, comme en Espagne pendant la révolution, quand les prêtre tiraient si la foule à coup de canon après avoir soutenu toute les tyrannies et appelé le peuple à l'obéissance au pouvoir affameur). »
Descendre un prêtre tout ça parce qu’il a cru au salades de Sarko c’est tout simplement diabolique.

« J'assume l'appellation d'extrémiste » pour moi être extrémiste de par le mot ça implique forcément un déséquilibre. « , mais c'est le monde dans lequel nous vivons qui l'est. » Le pénis n’est pas encore au pouvoir « Arrêter de croire que nous sommes en paix, nous sommes en guerre sociale, c'est la lutte des classes. Nous prenons des coups, nous nous faisons enfermer, nous sommes opprimés, oppressés, exploités, trompés, affamés... » Ouais mais ça m’empêche pas d’essayer d’être en paix avec moi-même… « « changer le monde commence par se changer soi-même K.A.» » « nous ne pourrons changer cela que par une transformation radicale de notre société abolissant tout système de domination » La transformation se fera petit à petit, terrien par terrien…
Nous ne sommes pas sur ce forum pour faire un coup d’état et instaurer l’anarchie !!! Soyons réaliste l’humanité est loin d’être prête à vivre en paix dans un système anarchique. Ça serai le chaos ; l’humanité s’entretuerait de plus belle ; le gens qui pourront trouver des armes seront loin d’être fraternels avec ceux qui n’en ont pas donc : « Nous prenons des coups, nous nous ferons tuer, nous seront opprimés, oppressés, exploités, trompés, affamés... nous ne pourrons changer cela que par une transformation radicale de notre société »
Cette société créera donc des gens dont leur cœur leur dira de se battre pour instaurer un système basé sur la liberté l’égalité et la fraternité par exemple ; et ils auront raison !
L’anarchie sera bonne le jour ou l’homme n’aura plus peur de son voisin, qu’il ne se croira pas supérieur à lui et qu’il se fera un plaisir de l’aider. Autrement dit il faut passer par une démocratie exemplaire pour pouvoir prétendre a une anarchie meilleure que la démocratie. C'est mon avis et je le partage avec tous ceux qui veulent se donner la peine m’écouter.
Merci à ceux qui m’ont écouter je vous souhaite de gagner la guerre la plus importante celle pour la paix de l’esprit.

peace
Revenir en haut Aller en bas
http://loeuilducyclone.musicblog.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Mar 20 Mai - 22:46

Je ne démord pas de ce que je disais plus haut.

Oui je pense que la croyance en Dieu est nocive car aliénante, ton discours en est selon moi une preuve. Je ne rejoint pas ta pensée panthéiste, je suis un matérialiste. Pour moi rien n'existe en dehors de la matière. L'esprit pur n'existe pas, notre pensée elle même est d'origine matérielle. Pas de place pour Dieu, un petit lien pour toi si tu veux des précision de ce que je pense de ça : http://kropot.free.fr/Bakounine-Dieu-Etat.htm je suis très proche de Bakounine sur le sujet. Pour moi le mal n'est pas seulement dans la religion mais aussi dans l'idée même de Dieu. http://kropot.free.fr/Faure-Crimesdieu.htm et un autre lien au passage.

Quand je parle de spiritualité je sais très bien de quoi je parle pour avoir adhéré il fut un temps. J'ai aussi beaucoup étudié les religions.

Au principe de compassion je préfère celui de solidarité. Il est moins méprisant selon moi et plus combattif, plus proche aussi de ma réalité de révolutionnaire.

Je te parle d'un prêtre tirant sur la foule, dans ce cas c'est lui ou moi, je préfère que ce soit lui. Tu peux trouver ça diabolique si tu veux, je ne crois pas au diable non plus.

Je ne hiérarchise pas l'horreur. Le Pen, Sarkozy, Royal ou Besancenot sont mes ennemis de la même manière car ils sont les pions qui permettent au système de se maintenir. Le système est extrême avec ou sans Le Pen au pouvoir (la bourgeoisie de toute façon l'est). Comme disait Proudhon "Ce ne sont pas les hommes qui gouvernent les sociétés, ce sont des principes. A défaut de principes ce sont les situations. Donc oui le système est extrême (60 000 enfants qui meurent de faim tous les jours, j'appelle ça un système extrême).

Je ne suis pas sur ce forum pour faire un coup d'Etat (auquel je suis opposé, je parle de révolution anarchiste, rien à voir avec un coup d'Etat qui instaure un nouveau pouvoir), je connais les limites du militantisme sur internet. Je suis ici sur invitation de. faites sur l'adresse du CLAM, je suis venu pour prendre des contacts, je croyais qu'il s'agissait d'un forum anar (on a été les seuls pendant des années à prôner la convergence, d'où ma confusion). Les forums n'ont de toute façon pas beaucoup d'autres intérêt.

La démarche de paix intérieur dont tu parles, qu'on nomme aussi "révolution intérieure, très à la mode chez les bobos nuit selon moi à la révolution sociale. Une façon bien commode de ne pas se retourner les manches. Il s'agit de plus d'une négation de l'influence de la société sur l'homme. Les comportements humain sont déterminé par les condition matérielle d'existence, les changer revient à changer l'homme. "La liberté comme base, l'égalité comme moyen, la fraternité comme but" comme disait un compagnon espagnol. L'anarchie aboli les antagonismes entre les hommes, les intérêt n'étant plus opposé par la division en classes.

Il n'y a pas de démocratie exemplaire, le pouvoir c'est l'oppression. Le pouvoir tend à sa conservation, jamais l'Etat ne s'abolira de lui même, il faut donc l'abolir par nous même. Je ne suis pas en paix, je n'ai pas à l'être tant que je vivrais dans ce système. "Pas de justice pas de paix !". Sinon je suis plutôt en paix avec moi-même, je ne m'en veux pas particulièrement. L'homme a peur de son voisin et se sent accessoirement supérieur à lui uniquement parce que tout l'y pousse. En faisant le choix de changer le système il entame sa propre transformation car il vit désormais une rupture idéologique. Nous ne parlons pas d'instaurer l'anarchie du jour au lendemain, l'idéal libertaire ne peut s'imposer, nous parlons d'un processus où la population "s'anarchise" et fait la révolution. C'est à ça que nous, anarchistes, travaillons. Peut-être pour dans 1000 ans, peut-être pour demain.

Je crois que j'ai répondu à tout.

Vive la révolution !
Vive l'anarchie !
Vive la sociale !
Revenir en haut Aller en bas
Fa ****

avatar

Nombre de messages : 762
Localisation : étendu energétique.
Emploi/loisirs : rencontre avec le genre humain
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Mar 20 Mai - 23:28

Sans queue ni tête, tu te perds toi même dans ce que tu racontes, fais des écrits moins longs et commence par lire entièrement ce que les autres te disent. Tu dis avoir étudié beaucoup de choses, et avoir adhéré à la spiritualité il fut un temps, par ailleurs je vois que tu es lycéen .

Je peux te croire quand tu dis tout ça, mais je ne vois pas la sagesse de celui qui en connait beaucoup à travers tes écrits, et à travers tes fautes d'orthographe aussi. Pour moi, tu as plus le discours d'un ado qui a envie de tout brûler, de tout changer, d'où l'anarchie. Peut-être est-ce moi qui manque de connaissances et par ce fait , je ne comprends rien de ce que tu racontes . Une question simple, contre quoi te bats tu ?
Revenir en haut Aller en bas
thorgaal



Nombre de messages : 82
Age : 68
Localisation : dfghj
Emploi/loisirs : drtfyg
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Mer 21 Mai - 23:38

Je sens que ce topic dégénère... C'est très bien qu'il y ait un désaccord, c'est ce qui crée le débat, mais là il commence à y avoir manque de respect et je déteste ça. Je vous demanderais donc de reprendre une discussion calme et raisonnée merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Jeu 22 Mai - 0:22

Je pense être resté calme pour ma part, du moins je n'en suis pas venu aux insultes.

Une info par rapport à mon age, j'ai 20 ans alors la crise d'adolescence tu comprendras Soledad qu'elle est derrière moi, ma scolarité n'est pas "exemplaire", tu penses peut-être que c'est une marque de bêtise. Mais de toute façon je ne devrais pas avoir à répondre à une remarque chargée d'agisme.

Si je veux "tout bruler", selon tes propos, c'est pour bâtir une autre société. Jusque là mon action a toujours été plus constructives que destructrices. Tu ne retiens de mes propos que ce qui tu veux. Tu oublie que l'anarchie est un projet de société et non pas un simple acte de destruction. Effectivement tu semble manquer de connaissance. Tu peux apprendre en suivant les liens que j'ai laissé. BiblioLib est plein de livres et de brochures anarchiste et tu auras un panel plutôt complet de ce que nous pensons.

Je me bat contre l'Autorité, en fait contre toute forme de domination de l'homme sur l'homme. Par conséquent contre le gouvernement de l'homme par l'homme et l'exploitation de l'homme par l'homme. Mes deux principales cibles sont donc l'État (forme politique de l'autorité) et le capitalisme (sa forme économique). Et toi, contre quoi te bats tu ? Mais tant qu'à faire, pour quoi te bats tu ? (pour ma part j'ai défini mon projet, du moins en parti car il manquerait une approche économique)

Pour la sagesse nous n'en avons peut-être pas la même approche. Si pour toi il s'agit de ce rapport froid et distant à la vie, je n'y voit que du mépris égocentrique. Les connaissances que j'ai me donne envi d'agir sur le monde (je ne les prétend pas supérieures à celles de quiconque). C'est le but de tout savoir

Peut-être aurons nous l'occasion d'en parler à l'Assemblée populaire (ou de ville, ou sauvage selon ceux qui en parlent) de Toulouse en fin de manif. On se reconnaitra surement quand on commencera à s'engueuler ;-)

Pour lé fotes d'aurtaugrafe, tu pe oublié lé remarque, jé peur d'ètre ainquurable. Par contre si tu pouvais me signaler où est-ce que je me perd dans ce que je dis.

Mais le débat s'égare et il serait bon de le recentrer. J'attends quand même ta réponse.

ps : t'en fait pas thorgaal, on va pas se bouffer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Jeu 22 Mai - 0:22

Dis, t'es au courant des pubs qu'il y a sur ton forum ?
Revenir en haut Aller en bas
l'autre Z



Nombre de messages : 27
Age : 28
Localisation : forme pure de la sensibilité
Emploi/loisirs : ~lavoro
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Dim 1 Mar - 20:18

Apatride, Je suis aussi lycéen et anarchosyndicaliste ainsi que communiste libertaire. Je vois à quoi tu fais référence par rapport à l'Espagne, la révolution et la guerre civile qui s'y déroulèrent. Le problème est que les âmes qui flânent sur ce forum n'ont pas trop la tête à ce genre de faits historiques tangibles vu que leur démarche vise la spiritualité et le futur principalement.
En tout cas, je vois entièrement ce que tu veux dire par rapport au curé complice des fascistes (ou fasciste lui-même) tirant sur la foule. Mais bon bref, ne nous y égarons pas trop.

Par rapport aux connaissances que vous avez (toi et Soledad) je ne pense pas que l'un ou l'autre en ait plus. Vos connaissances sont simplement de nature différente. D'un côté la philosophie anarchiste, le matérialisme et l'économie ; de l'autre la spiritualité et l'évolution.

Je posterai le reste plus tard. Le vent m'appelle !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   Mer 4 Mar - 14:19

mdrrrr soledad. on se bat pour un monde basé sur aucune forme de hierarchie et de domination

T'as pas encore compris? T'as créé un forum soi-disant pour la convergence des luttes et pourtant tu ne sait même pas toi-même de quelles luttes tu parles !

La non-violence est très bien mais la prôner comme unique solution est complètement débile !
ça revient à imposer un mode de lutte et donc tu te contredit toi-mm dans ta propre lutte.

Tu me parlais beaucoup de spiritualité bah alors je te dis retourne fumer des gros joints et à croire que devant des CRS tu peux être non-violent jusqu'au bout sans que ça dégénére (juste un exemple je précise), apprends ce qu'est vraiment l'anarchisme, ouvre toi à TOUTES les formes de luttes (violentes ou pas) et après tu viendras parler

Tu veux des conseils? Pas de soucis je serai heureux de t'apprendre certaines choses mais s'il te plait arrête de dénigrer les gens (comme Apatride qui a de très bonnes idées) juste parce qu'ils ne pensent pas comme toi

Je suis moi-même anarchiste et je le revendiquerai jusqu'à ma mort pour que ce monde capitaliste dans lequel on est tous soumis crève pour de bon !

En tout cas content de voir qu'il y a quand même certaines personnes (comme Apatride) qui pensent exactement comme moi c'est cool.

Juste une précision : si il faut remettre des idées en place sur ce forum, n'oubliez pas que je suis de retour donc ça va être joyeux sur ce forum je le sens !

Vive l'anarchie !
Vive la lutte des classes et...
Que crève le meilleur des mondes !!

Gavroche !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Révolution sociale et anarchie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Révolution sociale et anarchie
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» introduction à la psychologie sociale
» Les OGM, une seconde Révolution Verte. Sera-t-elle aussi meurtrière ?
» éducation, sv, pression sociale
» Comment désamorcer la bombe sociale au Maroc ?
» Documentaire: Darwin (R)évolution.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Convergence des luttes, pour un EXODE URBAIN et le boycott de Babylone... ::  EXODUS  :: EXODE URBAIN- AUTOGESTION- CONSOMM'ACTION/BOYCOTT-
Sauter vers: