Convergence des luttes, pour un EXODE URBAIN et le boycott de Babylone...
La beauté du monde dépend de ton regard, projet national en préparation. Pour faciliter la navigation et lire les nouveaux sujets, passer par le portail .Merci. amour, résistance, motivation, empathie et compassion pour le monde d'aujourd'hui et de demain.
Convergence des luttes, pour un EXODE URBAIN et le boycott de Babylone...

METTRE EN RELATION, ALTERNATIVE DE VIES, COORDONNER LES LUTTES par le biais de chaque anonyme et de son réseau. La réussite dépend de tous. Merci de nous faire savoir de quelle manière vous avez pris connaissance de ce site
 
Mobilisation coMobilisation co  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Friche RVI de LYON : 8 ans de libertés réduits en cendres....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mort aux CONS



Nombre de messages : 23
Localisation : Quelque part dans un coin....
Emploi/loisirs : pratique de l'autogestion et anti-con !
Date d'inscription : 01/12/2009

MessageSujet: Friche RVI de LYON : 8 ans de libertés réduits en cendres....   Mer 12 Jan - 5:50

Brûlée
la friche a brulé cette nuit
pas entièrement.
Mais suffisamment pour boucler le quartier, mettre 5h à maitriser les flammes.

Arrivé à 10h, tout le monde sur le parking (depuis 3h30 du mat’)
les flics dedans

Pourtant on a plutôt l’habitude de voir le contraire

La friche est morte. Notre outil de travail est mort…..Et bien plus !
Mais c’est rien comparé à tous ceux qui se retrouvent sur le Pavé
On aura quand même, rares chanceux, réussi à récupérer notre matos après 7h d’attente pendant lesquelles on ne savait même pas si l’incendie avait touché le local, si on allait vraiment nous laisser entrer….3 flics au cul, pas plus de 5 minutes dedans….et tout le studio à vider, dans le noir…Avec les serruriers qui soudaient les portes au fur et à mesure qu’on les passait avec les chariots remplis de matos […]
Des gens dorment sur le parking ce soir persuadés que si ils ne veillent pas ils se feront chourré tout ce qui leur reste. ils ont peut être peur de constater que les flics ont bel et bien déjà pris leurs marques ici….. On a même eu le droit de se faire réunir tous au même endroit pour organiser la mise en sécurité de ce qui craignait…….mais avec une camera qui tourne… Et il a fallu un sacré déni du flic qui causait pour éluder toutes les questions sur cette caméra…..alors, frichards sinistrés…..Victimes ou coupables ?

Coupables d’abord pendant des heures…. Les BACeux arrivent en trombe, ridicules….encore plus que d’habitude car qui va déclencher une émeute en doudoune sur un parking en humant l’odeur de sa vie en fumée ?

Puis un peu plus « cotés » quand les flics se parlent entre eux et hallucinent littéralement sur le contenu inventif , insolite, démesuré et parfois Trash du lieu. A part les blagues sur la saleté ils ont quand même pris une claque je pense. Alors directement ils sont devenus plus permissifs tout en restant beaufs je [vous] rassure …genre « si tous les gens qui transportent du materiel de musique ou des instru sont vraiment musiciens, alors ça va être la fête ce soir dans la rue, non ? ». Je crois sincèrement que cette personne mérite de mourir dans d’atroces souffrances.

Les familles ont elles pu récupérer de quoi dormir ce soir, les flics n’ont pas contrôlé leurs papiers, tout juste émis quelques commentaires racistes (c’est un minimum) en ricanant sur le fait que les personnes tenaient absolument à prendre des casseroles pour pouvoir manger chaud ce soir (très drôle en effet).

La neXte est morte…. ironie, elle croule sous les litres d’eaux des pompiers qui éteignaient la pièce attenante…le local de la vaca, du bois et encore du bois, des toiles, F…. qui a tout perdu. Nous a coté, avec nos soirées foutues, nos séances d’enregistrements annulées, nos perspectives… difficile de se plaindre. Mais c’est une pierre de moins à l’édifice qu’il va nous falloir reconstruire de A à Z.
[…]
Un incendie accidentel proclame la mairie du 3e avant même que les pompiers ne se prononcent (pour l’instant rien d’officiel de ce coté là)
Un incendie criminelle d’après l’enquête non officielle de « tout le monde sur le parking » :
Un départ de feu dans une pièce inoccupée, sans élèc , en hauteur, pas de passage…Il y avait une soirée….quelqu’un serait rentré, aurait incendié….Mais qui cela peut il bien arranger ? Même les municipaux qui gardaient l’entrée rue feuillat avaient l’air de hocher la tête quand on évoquait cette théorie accusant les autorités."

Le cheval de bataille pour la mairie maintenant, c’est le classement en péril de toute la Friche et l’avance du procès en appel qui devait avoir lieu le 17 janvier.
A priori, la dernière chance de contempler ces milliers de metres carrés d’art et de lieux de vie (n’en déplaise à la mairie) sera d’ici 1 ou 2 jours… La réouverture des portes soudées aujourd’hui pour le déménagement. Mais difficile à croire que EDF remettra un jour un système électrique ayant enduré des flammes de 3 mètres sous tension, ou que l’allée centrale dont la structure rougie a été léchée par les flammes verra à nouveau passer ces bus, camions, caravanes, et autres véhicules prohibés par la loi loppsi… D’ailleurs cette évacuation faisait elle partie du projet ?

La Villa juste à coté de l'élaboratoire, vous vous souvenez ? ... et les trop nombreuses friches et endroits de libertés qui ont été expulsés par les flammes... ? L'incendie des quais de seine a paname il y a quelques années... TOUJOURS LES MÊMES MOYENS POUR ELIMINER CEUX QUI AFFRONTENT EN PREMIERE LIGNE LEUR POUVOIR ET QUI REUSSISSENT A GAGNER SUR UN TERRAIN POLITIQUE ET JUDICIAIRE QUI NE LES ARRANGENT PAS !!!

Le 8 Novembre 2010, le Tribunal de Grande Instance de Lyon a, en effet, donné 6 mois de délai pour permettre à la ville de Lyon et a la Communauté urbaine du Grand Lyon de trouver une solution de relocalisation pour toutes les activités qui se vivaient à la Friche RVI. Cela nous permettait de rester dans nos murs jusqu'au 8 mai 2011. La Communauté Urbaine de Lyon et la Ville de Lyon ont fait appel de ce jugement, il devait avoir lieu le 26 Janvier prochain.

Apparemment, les intérêts économiques étaient trop importants pour cette "grande" cité pour pouvoir se permettre d'attendre le jugement en cour d'appel.

Nous avions gagné une première bataille de résistance juridique... ils ont tout fait pour nous écraser, nous brûler, nous mettre à terre....

A l'heure d'aujourd'hui, nous sommes tous sur le parking de notre friche, organisés en campement... en regardant notre maison s'éloigner de plus en plus de nos âmes...

Surveillance policière permanente, flicage incontournable, les tensions sont au maximum...

Tous les occupants de la Friche RVI se joignent à moi pour vous inviter donc à un rassemblement de soutien pour une ouverture d'un autre espace de libertés dont on a tous obligatoirement besoin.

Nous avons construit tant de choses pendant toutes ces années qu'il nous est impossible de tout stopper en nous disant que ce n'était qu'une simple utopie... ce que nous avons créé est concret et réel et il est totalement légitime de vouloir continuer cette utopie concrète et réelle que nous avons construit pendant 8 ans.

Si, d'une manière générale, l'histoire se répète inlassablement, nous voulons dire que nous avons pu faire vivre un espace de liberté pendant près de 10 ans et nous sommes déterminés à recommencer indéfiniment... en tout cas... tant que nos vies nous le permettent...

Les indéfrichables du parking se joignent à moi pour vous demander un soutien, une présence, une initiative, une idée, une envie... bref on vous attends nombreux autour du brasero hivernal du parking avec nous dans une bonne ambiance chaque soir....

La douleur est trop présente en moi... Je ne saurai vous écrire plus longuement sinon des larmes couleraient de ce post que je vous livre....

Salutations révolutionnaires.... car si, éventuellement, "ils" ont ralenti quelques révolutionnaires, "ils" n'ont pas, pour autant, stoppé la révolution !

Gavroche, un genou à terre, mais déterminé plus que jamais

Paix à vous....
Revenir en haut Aller en bas
l'autre Z



Nombre de messages : 27
Age : 27
Localisation : forme pure de la sensibilité
Emploi/loisirs : ~lavoro
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Friche RVI de LYON : 8 ans de libertés réduits en cendres....   Sam 15 Jan - 2:13

Putain...

Courage, force à vous camarades !

En espérant que la solidarité soit efficace sur Lyon...

Salutations révolutionnaires !
Revenir en haut Aller en bas
Fa ****

avatar

Nombre de messages : 762
Localisation : étendu energétique.
Emploi/loisirs : rencontre avec le genre humain
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Friche RVI de LYON : 8 ans de libertés réduits en cendres....   Mer 26 Jan - 21:04

Camp permanent Toulouse, tipi, yourtes, vivre autrement, c maintenant que ça se passe, c'est fini d'attendre !!! Appel national .

http://antiloppsi2.net/antiloppsi2-toulouse-prairie-des.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Friche RVI de LYON : 8 ans de libertés réduits en cendres....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Friche RVI de LYON : 8 ans de libertés réduits en cendres....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grande Tétée 2010 - Lyon
» master culture de l'ecrit et de l'image Lyon II
» Des manifestations de lycéens dégénèrent à Nanterre et Lyon
» De la folie chez MAC Edouard Herriot à Lyon !!!!
» Loi n° 78-17 du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Convergence des luttes, pour un EXODE URBAIN et le boycott de Babylone... ::  EXODUS  :: INFO Evenements/ Actu ZAD-
Sauter vers: