Convergence des luttes, pour un EXODE URBAIN et le boycott de Babylone...
La beauté du monde dépend de ton regard, projet national en préparation. Pour faciliter la navigation et lire les nouveaux sujets, passer par le portail .Merci. amour, résistance, motivation, empathie et compassion pour le monde d'aujourd'hui et de demain.
Convergence des luttes, pour un EXODE URBAIN et le boycott de Babylone...

METTRE EN RELATION, ALTERNATIVE DE VIES, COORDONNER LES LUTTES par le biais de chaque anonyme et de son réseau. La réussite dépend de tous. Merci de nous faire savoir de quelle manière vous avez pris connaissance de ce site
 
Mobilisation coMobilisation co  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Bonjour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
madre



Nombre de messages : 5
Localisation : lille
Emploi/loisirs : educ spe/cosmopolite
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Bonjour   Mar 22 Juin - 14:59

Je me présente, je suis une petite femme qui cherche des solutions... Réveillée depuis un bout de temps, je tourne en rond dans cette société où je ne trouve pas ma place. Seule passait encore car j'avais le loisir de partir à droite à gauche, découvrir.... souffler.... Ajourd'hui, j'ai un petit garçon, alors je sais c'est pas vraiment la meilleure chose à faire quant on crois au NOM et que de façon générale on n'adhère à pas grand chose au niveau sociétal.

Je pense aussi que quoiqu'il en soit, ce petit vit et vivra dans un monde qui aura de toute façon besoin d'humain conscient. Ce que je cherche c'est un lieu où vivre avec lui, pour éviter que l'effet de groupe ne le rende semblable à mouton. Un endroit où je pourrai vivre simplement (je suis courageuse) et où il pourrait s'épanouir avec d'autres enfants partageant des valeurs semblables....
Si quelqu'un à une idée, je suis toute ouie...
Revenir en haut Aller en bas
niko63

avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : 63
Emploi/loisirs : vivre
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bonjour   Mar 22 Juin - 19:29

madre a écrit:
Je me présente, je suis une petite femme qui cherche des solutions... Réveillée depuis un bout de temps
salut Smile moi je suis réveillé depuis ce matin et encore ce matin c'était 11 h (désolé mais j'aime bien faire de l'humour)

madre a écrit:
Aujourd'hui, j'ai un petit garçon, alors je sais c'est pas vraiment la meilleure chose à faire quant on crois au NOM et que de façon générale on n'adhère à pas grand chose au niveau sociétal.
Moi, je crois en Dieu même si je pense que le nouvel ordre mondial existe, ou du moins veut exister. Je pense que le mieux pour ton petit tout, c'est la campagne, peut être même un écovillage ou un truc du genre, mais aprés pour ce que j'en ai vu pas mal d'éco village me paraisse peuplé de gens bizarre (je ne les ai pas tous visités et puis bizarre ne veut pas forcement dire mauvais et on peut aussi y apprendre des bonnes choses), donc je te dirais (a mon avis) le mieux, ça serait une petite maison a la campagne, mais hélas il faut des sous pour ça. Bref j'ai pas la solution, dommage mais si je peux te donner un conseil prend toi pas trop la téte avec toutes ces histoires d'internet (nom etc) vis ta vis, fais le bien, éduque ton fils du mieux que tu peux et puis voila, aprés c'est le destin Smile il se passera, ce qu'il se passera, paix, j'éspére que tu trouvera ce que tu cherche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
madre



Nombre de messages : 5
Localisation : lille
Emploi/loisirs : educ spe/cosmopolite
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Bonjour   Jeu 24 Juin - 10:02

Bonjour et merci de ta réponse,

Au niveau des écovillages, j'ai fait des recherches et visiblement, il faut toujours un apport pécunier conséquent. De plus, je crois que beaucoup de personne qui s'installe dans ce style de lieu de vie veulent en effet être plus en accord avec la nature mais ne sont pas forcément conscient de ce qui se passe autour de nous.
Je ne suis pas sûre non plus qu'une vrai solidarité fasse partie de ces lieux.

Par contre trouver un village où d'autres vivent et s'active groupalement là ça me plairait.

Pour ce qui est des nom, je ne psychote pas. Mais la vie en ville est insupportable. Je suis chaque jour au contact de la misère dans mon boulot et elle grandi à vue d'oeil. Il faut une sortie de secours. S'assurer de manger c'est un impératif.
Revenir en haut Aller en bas
Fa ****

avatar

Nombre de messages : 762
Localisation : étendu energétique.
Emploi/loisirs : rencontre avec le genre humain
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: Bonjour   Jeu 24 Juin - 12:36

je t envoyé un message privé Wink
Revenir en haut Aller en bas
niko63

avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : 63
Emploi/loisirs : vivre
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bonjour   Jeu 24 Juin - 17:52

madre a écrit:
Bonjour et merci de ta réponse,

Au niveau des écovillages, j'ai fait des recherches et visiblement, il faut toujours un apport pécunier conséquent. De plus, je crois que beaucoup de personne qui s'installe dans ce style de lieu de vie veulent en effet être plus en accord avec la nature mais ne sont pas forcément conscient de ce qui se passe autour de nous.
Je ne suis pas sûre non plus qu'une vrai solidarité fasse partie de ces lieux.

Par contre trouver un village où d'autres vivent et s'active groupalement là ça me plairait.

Pour ce qui est des nom, je ne psychote pas. Mais la vie en ville est insupportable. Je suis chaque jour au contact de la misère dans mon boulot et elle grandi à vue d'oeil. Il faut une sortie de secours. S'assurer de manger c'est un impératif.
Si, si t'as pas a m'remecier, c'est normal mais ça fait plaisir Smile
c'est clair que la vie en ville est plus dur, mais côtoyer la misère, ça fais du bien aussi, aprés ça dépend des gens que tu côtoie.
On est tous conscient de certaine chose et d'autre non, et heureusement, c'est ça qui enrichie les discutions.
Aprés bien sur manger est impératif, surtout si tu as, en plus, un enfant a nourrir aprés a toi de faire les choses bien pour que puissiez manger, méme si c'est plus facile a dire qu'a faire et que pour moi je suis conscient pour manger je dépend des autres (mes parent, des potes, des assoc ou du vol ce qui n'est pas bien, bien que dans les supermarchés je ne ressent pas une grosse culpabilité)
Bon courage et inch'Allah tu trouvera ce qu'il te faut pour ton bien et celui de ton fils, peace Smile
PS: j'ai vu t'es educatrice moi j'ai été votre client ^^, j'été en foyer quand j'étais petit jusqu'a 16, 17 ans.
Et j'ai rencontré des supers éducs, comme des enculées.
Revenir en haut Aller en bas
madre



Nombre de messages : 5
Localisation : lille
Emploi/loisirs : educ spe/cosmopolite
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Bonjour   Ven 25 Juin - 12:05

si tu es un ancien des foyers, tu dois savoir que pour la plupart les éducs sont des enfoirés! Tombés sur des personnes respectueuses c'est vraiment très rare. J'ai fait un grand nombre de structure et avec les enfants c'était les pires.
Aujourd'hui je bosse avec des personnes à la rue, grands marginaux ou nouveaux pauvres...
Je m'occupe d'hommes essentiellement qui n'ont qu'une idée c'est de retrouver un travail!!! Qui se font avoir en signant des contrats aidé qui ne mènent nul part et ils sont déjà content avec ça, même si avec le RSA ils se font sabrer sur les aides et ont vraiment encore plus de difficultés. Pourtant ils se lèvent tôt ;(

La misère je l'a côtoie depuis longtemps, et j'en suis issue. Aujourd'hui, je ne vois que ça. Je suis quelqu'un de sensible et même en croisant quelqu un je ressents sa souffrance.

Je croise tous les jours des familles de l'est dans la rue avec des bébés. Je suis complétement impuissante devant leur situation. Je suis en plus partagée entre l'idée que certains ont fuit une situation et que d'autres ont organisé des bizness sur font de prostitution des enfants et compagnie...
Je suis très mal à l'aise quant à la posture à adopter....

Bref, il y à aussi tous ces jeunes que je croise, qui ne se doute de rien, qui sont conditionnés et malheureux. Qui ne demande qu'un peu d'amour et qui n'en trouve nul part.
Il y à aussi toutes ces personnes à côté de la plaque qui croient être dans le vrai, vivre bien, et pour qui le quotidien n'est pas si beau. Ces personnes ne sont même plus aptent a rechercher des réponses tellement elles appartiennent à la matrice.

Il y à moi, au milieu de tous ces gens avec qui je ne partage rien parce que les relations à l'heure actuelle sont souvent empreinte de volonté de profis à plus ou moins long terme. J'ai la sensation que nous sommes tellement individualiste en ville que nous sommes devenus incapable de nuos rencontrer simplement sans intérêt ou artifice.
Revenir en haut Aller en bas
niko63

avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : 63
Emploi/loisirs : vivre
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bonjour   Ven 25 Juin - 13:23

madre a écrit:
si tu es un ancien des foyers, tu dois savoir que pour la plupart les éducs sont des enfoirés! Tombés sur des personnes respectueuses c'est vraiment très rare. J'ai fait un grand nombre de structure et avec les enfants c'était les pires.
Aujourd'hui je bosse avec des personnes à la rue, grands marginaux ou nouveaux pauvres...
Je m'occupe d'hommes essentiellement qui n'ont qu'une idée c'est de retrouver un travail!!! Qui se font avoir en signant des contrats aidé qui ne mènent nul part et ils sont déjà content avec ça, même si avec le RSA ils se font sabrer sur les aides et ont vraiment encore plus de difficultés. Pourtant ils se lèvent tôt ;(

La misère je l'a côtoie depuis longtemps, et j'en suis issue. Aujourd'hui, je ne vois que ça. Je suis quelqu'un de sensible et même en croisant quelqu un je ressents sa souffrance.

Je croise tous les jours des familles de l'est dans la rue avec des bébés. Je suis complétement impuissante devant leur situation. Je suis en plus partagée entre l'idée que certains ont fuit une situation et que d'autres ont organisé des bizness sur font de prostitution des enfants et compagnie...
Je suis très mal à l'aise quant à la posture à adopter....

Bref, il y à aussi tous ces jeunes que je croise, qui ne se doute de rien, qui sont conditionnés et malheureux. Qui ne demande qu'un peu d'amour et qui n'en trouve nul part.
Il y à aussi toutes ces personnes à côté de la plaque qui croient être dans le vrai, vivre bien, et pour qui le quotidien n'est pas si beau. Ces personnes ne sont même plus aptent a rechercher des réponses tellement elles appartiennent à la matrice.

Il y à moi, au milieu de tous ces gens avec qui je ne partage rien parce que les relations à l'heure actuelle sont souvent empreinte de volonté de profis à plus ou moins long terme. J'ai la sensation que nous sommes tellement individualiste en ville que nous sommes devenus incapable de nuos rencontrer simplement sans intérêt ou artifice.
Oui, j'trouve que la plupart des éducs que j'ai eu été des enfoirés, mais pas tous et puis a l'époque je n'étais pas super objectif. Et puis nous aussi on a été des enfoirés avec certains éducs, qui ne savait pas se faire respecter, donc les tords sont partagés.
J'ai trainé un peu avec des gars d'la rue, j'veux dire sdf, et pour la plupart il pensait plus a boire ou a chercher de la drogue que de chercher du travail, je constate c'est tout et je leurs jettent pas la pierre, moi même j'ai vraiment pas beaucoup travailler. Mais peut être que ce n'est pas le même genre de personne que je côtoyer, mais peut être aussi que certains ne te disent pas toute la vérité, même si quand j'allais a l'accueil de jour, ils avaient l'air de bien parler avec les éducs et de n'pas trop leurs mentir.
Tu sais tous ces jeunes qui sont perdus, ne le sont peut être pas tant que ça, ok beaucoup peut être sont égaré mais tu ne pourra pas les guidés, ni eux, ni quiconque. Et puis l'égarement est parfois subjectifs.
Tu peux être dans le vrai et avoir un quotidien de misère et qui est (ou parait) difficile, pour exemple regarde le peuple palestinien, ils vivent la guerre, l'occupation, la destruction de leurs biens, la privation et pourtant pratiquement tous ont la foi et croit en Dieu.
Si tu dois échanger avec d'autres humains (peut être que ces échanges ne te vont pas). mais la regarde, on échange et je n'pense pas être intéressé.
Tu sais, j'habite a la campagne et les gens sont aussi individualistes qu'en ville, pour la plupart ils travaillent toute la journée, rentre le soir reste chez eux font leurs affaires et ne s'occupe pas trop de ce qui s'passe chez leurs voisins. Au moins en ville y a pratiquement tout le temps des gens dehors. Mais c'est vrai que beaucoup de gens ont peur et cela fraine les relations. Mais aprés il y a tant de défaut, dans ce bas monde, nous sommes la que pour peu de temps et même si ce n'est pas une raison pour baisser les bras, a nous seul, on ne changera pas le monde. Essayons déjà de faire le bien, d'avoir la foi en Dieu et on se sortira plutôt bien de notre épreuve terrestre. Courage et Paix.
Revenir en haut Aller en bas
madre



Nombre de messages : 5
Localisation : lille
Emploi/loisirs : educ spe/cosmopolite
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Bonjour   Ven 25 Juin - 14:28

Rebonjour,
Dans la grèce antique, l'éducateur était celui qui accompagnait l'enfant vers le savoir. En france on a un gros souci, les éducateurs sont pour beaucoup ignorant malgrè la formation qui réunis l'ensemble des sciences sociales et qui normalement (mais avec de la remise en question) devrait permettre un accompagnement au plus proche des réels besoin de la personne.

Pour ce qui est des personnes à la rue, je ne suis pas dupe, je connais bien la rue pour l'avoir fréquenté et pour avoir encadré pendant 4 mois les enfants de don quichotte à Lille. Je peux te dire qu'en matière d'écoeurement j'ai été servi, mais malgrè la pervesité de grand nombre, je suis restée pour la minorité qui été différente.
Pour info, les éducateurs sont les derniers à faire grève. Dans le travail social il n'y a pratiquement de mouvement de protestation.
Nous savons que les 30 glorieuses sont finis et que l'état providence vit ses derniers instant. NOUS NE BOUGEONS PAS . Pour le moment ça ne fait pas mal, ben non puisque nous avons toujours du boulot. Pourtant la mort annoncée du social en france a déjà débuté pour exemple le gel de l'état des subvention aux collectivités territoriales. OU bien le nombre de poste disponible comme éduc spé depuis plus de 2 en. Il n'y a pas de boulot du tout, seulement quelque poste en remplacement CDD. Les école ont en grande partie agrandie leur capacité d'accueil depuis 1999. Dans mon école il y avait 300 élèves au début aujourd'hui il y en à plus de 1500!!!
C'est du délire, et d'un côté c'est bien, l'éthique de l'éducateur devrait faire qu'il agisse au plus près des intérêt de la personne en besoin. Sur le terrrain c'est pas ce qui se passe, l'éducateur agit dans l'intérêt de ses propres besoins et c'est pour ça qu'il y a autant de maltraitance.
En 2001, j'ai organisé une manif sur Amiens pour un certain nombre de revendication. Nous avons été reçu par la directrice de la DDRASS. Cette dame ne nous a pas écouté. à la fin, j'ai laissé tomber ces revendiaction pour lui parler de maltraitance. Je lui est cité des exemples concrets notamment d'élève éduc qui osent dénoncer et qui se retrouve sur liste noir ou qui perde leur année d'étude....
Cette dame m'a répondu que oui, la situation de la maltraitance est un problème, et ils recherchaient actuellement un moyen d'interpeller les directeurs.

Pour moi, la plupart des enfants qui sortent des systèmes mis en place par l'état en ressorte cassé.

Parce que chacun pense à son propre confort, rien est mis en oeuvre pour cette futur humanité au niveau de l'estime de soi ou de la dignité.
Les ado petent les plombs parce qu'il ont trop souffert d'humiliation et autre... Bien sûre qu'il font des crise d'ado!! haha, et heureusement.
Le diable se sert de notre confort pour perpétuer les injustices et autre mauvais traitement

Je ne fait pas d'illusion sur les personnes que je suis dans mon travail, au contraire, mais je sais faire la part des choses. Quand je m'occupe d'une personne en pleine décompensation skyzophrène, qu'elle (qu'il) et a deux doigts de m'étrangler tellement il est dans son délire, que je sors par peur. .. Puis que je passe la journée avec en attendant qu'un médecin veuille bien le rencontrer... Et qu'il me regarde et me dise: J'en ai marre, c'est eux qui m'ont donné cette maladie, je pourrais jamais m'en sortir hein?. Qu'il a des larmes plein les yeux.
Moi je suis en face et je pense, il a raison, il a passé sa vie dans les foyers de l'enfance ensuite à la rue et dans les foyers d'adulte.

SKYZOPRHENE!!! En étaient ils s^sure lorsqu'ils lui ont donné ses premiers traitement? Ce type à 34 zns il est "fouttu".

Lorsque je vois un père de famille qui vient de perdre son boulot, sa femme puisqu'il a plus d'argent, ses enfants parce que sa femme ne veut plus qu'il les voit tant qu'il est à la rue. Un monsieur de 40 qui est là, qui pleure. Et je le croise et le croise dans les rues et oui il cherche avec sa pochette de papier.... en vain.

Le"s personnes SDF viennent vraiment d'horizon totalement différents.

Nombreuses sont celles aussi qui ont débuté leur carrière de SDF avec un faits divers en première page, du genre: une mère et son enfant tué par un chauffare. On ne nous dit jamais ce que deviens l'autre.
L'autre il devient alcoolique, dans la déchéance la plus totale.

Les SDF ne sont qu'un échantillon de la population
Revenir en haut Aller en bas
niko63

avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : 63
Emploi/loisirs : vivre
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Bonjour   Ven 25 Juin - 15:58

schizophrène pour moi, nous le somme tous. La schizophrénie est le fait de ce parler a soi même et d'avoir différentes personnalités, aprés je pense qu'il ne faut pas confondre la schizophrénie et la possession (quand vraiment il y a une autre entité dans la personne en plus du bien et du mal qui est en chacun de nous).
la schizophrénie benine, pour moi, n'est rien d'autres que la lutte qui se mène en notre fort intérieur entre le bien et le mal qui se situe dans nos âmes.
la schizophrénie maline, pour moi, n'est rien d'autre que la possession d'une personne par une entité.

Je vais pas te mentir, ce que tu m'as dis sur les 30 glorieuses, le nombre d'élève dans les classes, ou le nombre d'éducateur, etc... ne m'intéresse pas trop.
Car je vois bien que ce qui comptent pour l'état, c'est que le formatage rentre dans nos tètes et fassent son travail en nous insufflent hypocrisie, jalousie, athéisme, individualisme, matérialisme, méchanceté, égoïsme etc et en plus de cela, ils veulent le faire avec le moins de coup financier possible. (En plus d'être des bâtards, c'est des radins Smile )
Mais on le sait et il faut se battre chaque jour pour faire imposer nos valeurs, la religion (je sais que pour certains ce que je viens de dire est incompréhensible, voir dangereux mais tant pis pour ceux qui ne comprennent pas), l'amour, la solidarité, la droiture, la patience, l'honnêteté, la pudeur, la générosité etc
Je pense que le soucis des éducateurs c'est que pour la plupart ils sont a l'image de l'éducation que l'état veut nous donner et qu'ils ont eux aussi reçu.
T'inquiète je voulais pas jetez la pierre sur les sdf, loin de la, mais c'est juste qu'il traine dans la rue, pour la plupart sans réel occupation et que dans la rue le vice erre.
Par contre ton histoire de l'apprenti éducateur ou éducatrice qui se retrouve sur le banc de touche (façon de parler) parce qu'il a dénoncé des mauvais traitement, m'a ému, mais elle ne m'a pas étonnait car dans beaucoup de domaine c'est le même cas, que ce soit chez les prêtres, chez la police, chez les politiques, dans l'armée etc.
Dans un monde ou beaucoup de gens sont attirés par le mal, il est logique que les gens de bien soit leurs ennemis, mais ils sont aussi les nôtres si ils veulent nous combattre, et si ils ne veulent pas nous laisser vivre en paix.
PAIX. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bonjour a tous les gars du DUFOUR M903
» bonjour
» Bonjour je suis nouvelle
» Bien le bonjour à tous
» bonjour de tchantchès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Convergence des luttes, pour un EXODE URBAIN et le boycott de Babylone... :: Bienvenue :: Nouvel arrivant, une petite présentation svp-
Sauter vers: